En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Echanges internationaux

Voyages en Allemagne/ Autriche

Par NADIA PAUL, publié le jeudi 17 octobre 2019 09:46 - Mis à jour le jeudi 17 octobre 2019 09:46
freiburg-640x427.jpg
En avril 2017, les germanistes du lycée de l'Albanais ont effectué un séjour culturel dans la ville européenne mythique de Vienne en Autriche. En avril 2018, les germanistes se sont rendus à Freiburg, ville du Développement Durable.

 

Un séjour culturel à Vienne

pour les lycéens germanistes de l'Albanais

(Avril 2017)

 

 

     

 

  www.mesmauxdevie.com/2016/11/vienne-autriche_1_et_2.html

                     Les germanistes de Première du lycée de l'Albanais, provenant de toutes séries, ont effectué,  du 09 au 14 avril 2017, un séjour culturel à Vienne, capitale autrichienne de la Mitteleuropa, située « le long du beau Danube bleu », en hommage à la valse viennoise de Johann Strauss.

                Ainsi, les cinquantes participants ont pu découvrir les personnages mythiques de la métropole européenne et s'imprégner des nombreux lieux légendaires et intemporels, sur lesquels ils avaient travaillés dans le cadre de leur programme, orienté notamment sur la notion de « mythes et héros ». 

                Après quinze heures de route en bus, les lycéens ont débuté leur séjour par un petit déjeuner typiquement viennois au célèbre Café Central, haut lieu de culture, classé au patrimoine de l'Unesco, à l'atmosphère chargée d'histoire, fréquenté depuis 300 ans par les plus grands intellectuels, acteurs, artistes, politiques, comme les habitués, car c'est une tradition que se rendre au Wiener Kaffeehaus. Une visite guidée les a ensuite conduit au cœur de la vieille ville, expliquant comment Vienne était devenue une capitale impériale et le foyer de la civilisation baroque. Le temps d'une halte pique-nique au Stadtpark, et le groupe s'est dirigé vers la Mozarthaus, sur les traces du grand compositeur autrichien, Mozart, redécouvrant l'enfant prodige, étudié en classe, symbole de virtuosité et de génie musical, mais également le personnage aux multiples facettes, qui se dissimule derrière le « mythe », véritable boureau de travail, misèrable en fin de vie, addict aux jeux, endetté, souvent incompris et incapable de se tenir en société. Après la visite de la cathédrale St Stephan, seul monument de style gothique dans le centre baroque, lieu dans lequel Mozart épousa Konstanze Weber en 1782, le groupe est monté à pied pour la plupart à la tour sud, d'où la vue sur Vienne était imprenable. Découvrir ensuite les grandes rues commerçantes luxueuses, telles que la Mariahilferstraße ou la Kärtnerstraße fut également très apprécié. En fin de journée, le groupe a regagné les deux points de rencontre quotidiennes avec les familles viennoises et les élèves ont été répartis dans leurs familles d'accueil respectives.

                La suite du programme fut tout aussi riche en découvertes et émerveillement : Que ce soit le château Belvédère, qui abrite la plus belle collection d’art autrichien, depuis la période du Moyen-Age à nos jours en passant par la période baroque, notamment les oeuvres de Klimt, Kokoschka et Schiele ; la visite commentée du Château de Schönbrunn cette ancienne résidence d’été de la famille impériale, qui compte parmi les plus beaux palais baroques d’Europe ; la visite guidée de l'Opéra, l’un des plus prestigieux opéras du monde, et l’une des toutes premières institutions culturelles de la capitale autrichienne.

                La mini-croisière sur le Danube, fleuve mythique, depuis des siècles importante voie fluviale, deuxième fleuve d'Europe par sa longueur, traversant ou longeant dix-neuf pays de l’Europe centrale, orientale et méridionale et s'ouvrant sur la Mer Noire fut un temps médidatif et reposant; Les lycéens sont aussi  montés à la Donauturm, une tour de 252 mètres de haut, située près du parc du Danube. On peut accéder à ses 170 mètres avec un ascenseur rapide (35 secondes) À 150 mètres de hauteur se trouve une plate-forme avec une vue sur Vienne. Par temps dégagé, la vue atteint 80 km alentours. Ils ont également admiré la Hundertwasserhaus et circulé librement dans le Kunst Haus Wien Museum: ce bâtiment très original et atypique, fabriqué avec des éléments en verre, métal, brique bois et carreaux de céramique consacre une rétrospective permanente des oeuvres d’Hundertwasser, architecte et peintre autrichien, précurseur dans la protection de l'environnement.  Le Petit temps libre au Prater , à la fois grand parc d'attraction et gigantesque espace de verdure de Vienne fut divertissant.

Le dernier jour fut consacré à une séance d’entraînement des chevaux lipizzans à l'école d'équitation espagnole, commentée en allemand et en anglais, au son de valses viennoises. Il s'agit de la seule institution au monde qui conserve et cultive, sans le transformer, l’art équestre classique de la Haute Ecole, de la Renaissance à nos jours ; Mais aussi à la visite de la Hofburg, résidence d'hiver de la famille impériale, où les germanistes ont pu découvrir les anciens appartements de la famille impériale ainsi que la vie quotidienne des monarques, le musée de l'impératrice Sissi et le trésor impérial. Avant de reprendre le bus et de regagner Rumilly, nos jeunes lycéens n'ont pas quitté Vienne, sans avoir dîner au Restaurant Wienerwald et goûté quelques spécialités, comme la Wiener Schnitzel et l'Apfelstrudel.

                Si cette escapade viennoise a renforcé leur désir d'approfondir leurs connaissances de la langue allemande, elle aura sans nul doute contribué à l'ouverture culturelle de nos jeunes, et incité peut-être certains à l'apprentissage d'autres langues, après avoir vécu quelques jours à Vienne, ancienne capitale austro-hongroise muticulturelle.

 

 

 

 

Séjour thématique à Freiburg (Forêt-Noire) ,

ville du développement durable

(Avril 2018)

 

 

 

 

 

 

 

Début avril 2018, les Secondes et Premières germanistes du lycée de l'Albanais de Rumilly ont effectué un séjour en Forêt Noire à Freiburg en Breisgau, sur le thème des énergies renouvelables et de la transition énergétique, thème abordé de manière plus approfondie avec les Secondes euro-allemand. Ils ont été hébergées dans des familles allemandes.

Les élèves ont pu découvrir en quoi Freiburg, « die Solarstadt » - ville solaire, de renommée internationale, était à la fois une ville de Traditions, mais également une ville tournée vers le Futur, s'engageant dans le développement durable.

Dès leur arrivée, le groupe a visité la vieille ville, chargée d'Histoire, fondée par les Ducs de Zähringen puis appartenant à l'Autriche des Habsbourg, ville aux multiples rues et ruelles pavées et aux mille petits canaux , avec son imposante cathédrale, en majeure partie gothique, la place très animée de son marché quotidien aux produits locaux , passant devant la maison des marchands, traversant l' Augustinerplatz, la Rathausplatz, les Halles, proposant des spécialités régionales et internationales, flânant jusqu'aux anciennes portes de la ville, de la Schwalbentor à la Martinstor, puis se rendant devant l'université d'excellence Albert-Ludwig, fréquentée par de nombreux prix Nobel, devant le grand Théâtre et la maison des concerts, remontant la grande avenue commerçante de la Kaiser-Joseph-Strasse pour rejoindre enfin la Münsterplatz, où les élèves ont pu commencer leurs interviews micro-trottoir auprès des passants dans le cadre d'un projet d'expression orale lié au thème étudié. Ces interviews, préparés avant le départ, de façon collaborative, se sont effectués tout au long de leur séjour.

La montée par le funiculaire au „Schlossberg“ - montagne du chateau- puis la randonnée jusqu'à la Tour au sommet leur a permis non seulement d'avoir d' une vue imprenable sur Freiburg et ses environs mais également de profiter d'un coin de forêt à deux pas du centre-ville. Après un pique-nique au Stadtgarten, un trajet en bus dans la Forêt-Noire, le groupe a poursuivi son séjour par la visite du musée de l'Apiculture à Münstertal, l'un des plus grands de ce type au monde. Le groupe a découvert une exposition unique, avec des abeilles vivantes, des ruches, des outils d'apiculteurs, des traditions ancestrales, depuis l’âge de pierre jusqu’à nos jours , ainsi que des centaines d'objets provenant du monde entier. Il a pu prendre conscience du rôle capital joué par l'abeille formant 80% des insectes pollinisateurs, mesurer que son espèce est en danger face aux pesticides néonicotinoïdes, alors qu'elles sont essentielles à la sécurité alimentaire mondiale et s'interroger sur l'Agriculture de Demain.

Ainsi, les élèves sont partis à la découverte de plusieurs exploitations agricoles régionales, sur une commune exportatrice d'électricité en Forêt Noire, puiqu'elle produit 300% de ses besoins en électricité grâce aux énergies renouvelables. Sur toutes les visites thématiques, les élèves ont bénéficié de guides spécialisés dans le développement durable.

L'une de ces exploitations était équipée d'une chaudière à copaux de bois qui produit de la chaleur. De plus, les toitures étaient recouvertes de modules photovoltaïques. A été présentée l'une des plus hautes éoliennes en Forêt Noire, qui produit suffisamment d'électricité pour répondre aux besoins de 1000 foyers. La seconde exploitation agricole, dont les toitures sont également recouvertes de panneaux solaires, était équipée d'une centrale de Biogaz, qui produit chaque année plus d'un million de Kwh d'électricité et fournit 14 maisons et l'école Primaire en chaleur et eau chaude. Après quoi, le groupe a fait route vers une troisième exploitation, afin de déguster un repas froid, composé de produits en provenance directe de la Ferme, dans un vieux moulin restauré mais plus en service, devenu un véritable petit musée d'antan.

L'après-midi s'est poursuivi avec la visite du premier stade de Football solaire au monde, situé à Freiburg, équipé en modules photovoltaiques, en capteurs thermiques, servant à alimenter les douches du stade en eau chaude. Une centrale de cogénération au gaz sert également à chauffer la pelouse.

Les élèves ont également découvert l'énergie hydraulique et la renaturation de la rivière, la Dreisam, essentielle pour une gestion durable des eaux. Les élèves ont pu y observer une vis d'Archimède équipée d'une échelle à poissons.

Enfin, Freiburg s'engage également dans le développement durable en repensant son architecture, son habitat et ses quartiers. Les germanistes ont visité deux quartiers modèles : Riesenfeld et Vauban. A travers un Rallye organisé dans le quartier de Riesenfeld, les élèves ont compris par eux-mêmes qu'avec son réseau de transport, ses habitations à basse consomation d'énergie, son concept social (aires de jeux, implication citoyenne...) et sa zone naturelle protégée, ce quartier marquait les débuts de la transition énergétique. Tout comme le lotissement solaire du quartier Vauban et la maison tournante Héliotrop, conçus par l'architecte Rolf Disch et connus mondialement pour ces concepts d'urbanisme durable, en terme de mobilité, d'espaces verts, d'énergie renouvelable : maisons passives, énergie zéro ou à basse consomation énergique, qui ont la chance de pouvoir revendre l'énergie produite grâce aux modules photovoltaiques au réseau urbain, triple vitrage, panneaux sous-vide, ventilation à double-flux avec récupération de chaleur...

C'est avec plein(s) d'énergie(s) et de réflexions que les germanistes du lycée de l'Albanais ont regagné en bus la Haute-Savoie!

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1